DSpace Repository

Formulation d’un mortier avec ajout de pouzzolane naturelle soumis à températures élevées

Show simple item record

dc.contributor.author Samai, Soumia
dc.date.accessioned 2017-05-15T12:34:04Z
dc.date.available 2017-05-15T12:34:04Z
dc.date.issued 2016
dc.identifier.other 118
dc.identifier.uri http://dspace.univ-msila.dz:8080//xmlui/handle/123456789/690
dc.description.abstract Ce travail est une étude des pouzzolanes naturelles en tant que composants de base dans les matériaux de construction. Il est destiné à mettre en relief l’avantage thermique de ces matériaux. Il est économiquement intéressant d’utilisé la pouzzolane en substitution d’une partie du clinker comme ajouts hydrauliquement actives. L'élévation de la température dans le mortier entraine une destruction des hydrates constitutifs de la pâte de ciment durcie. Cette destruction implique un affaissement du matériau par dégradation de ses propriétés mécaniques : rigidité et résistance. L'élévation de la température génère également des pressions de fluides importantes au niveau de la porosité du matériau pouvant conduire à l'endommagement de celui-ci. Cet endommagement se conjugue à l'endommagement généré par le chargement mécanique. La prévision du comportement aux hautes températures implique donc la connaissance de l'évolution des variations des propriétés mécaniques. Cette étude s'articule sur la comparaison de l'évolution des résistances résiduelles, en flexion et en compression mécanique et la perte de masse de quatre formulations des mortiers avec des pourcentages différents de pouzzolane naturelle. Il s'agit de trois formulations des mortiers avec ajout de pouzzolane et la formulation d’un mortier de sans ajout (témoin). Les résultats obtenus montrent le bon comportement des mortiers à haute température environ 400 °C alors que la diminution de la résistance en compression est négligeable par rapport à la résistance à la flexion qui est très influencé par la montée en température. L'effet de l’ajout de pouzzolane sur la perte de masse n'a été visible qu'a la première température (200 °C), car l'évaporation se produit à une température voisine de 100 °C. en_US
dc.language.iso fr en_US
dc.publisher Université Mohamed Boudiaf - M’sila en_US
dc.subject Mortier, Résistance mécanique, Haute température, Perte de masse, pouzzolane naturelle. en_US
dc.title Formulation d’un mortier avec ajout de pouzzolane naturelle soumis à températures élevées en_US
dc.type Thesis en_US


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account