DSpace Repository

Caractérisation phénotypique de la résistance aux antibiotiques chez des souches cliniques d’Escherichia coli

Show simple item record

dc.contributor.author KARA, Hadjer. OULHI, Sihem
dc.date.accessioned 2019-07-25T08:59:30Z
dc.date.available 2019-07-25T08:59:30Z
dc.date.issued 2019-07
dc.identifier.uri http://dspace.univ-msila.dz:8080//xmlui/handle/123456789/15904
dc.description.abstract Notre étude a porté sur 20 souches d’Escherichia coli isolées chez des patients ayant des infections urinaires communautaires. L’objectif était de caractériser sur le plan phénotypique la résistance à différentes molécules antibiotiques (26 molécules) utilisées en thérapeutique. La sensibilité des souches à été étudiée par la méthode de dilution et de diffusion des antibiotiques en milieu gélosé. Les taux de résistance les plus élevés ont été observés avec l’amoxicilline et la céfazoline (18 souches résistantes), ils ont été suivis par les sulfamides (12 souches résistantes). Viennent en troisième position l’association sulfaméthoxasole-trimethoprime, la tétracycline, la kanamycine et l’acide nalidixique (7 souches résistantes). En quatrième position viennent le trimétoprime, le céfotaxime et le ceftriaxone (6 souches résistantes). Viennent en cinquième position la céftazidime et l’aztréonam (5 souches résistantes). En sixième position viennent l’amoxicilline-acide clavulanique, la gentamycine , l’ofloxacine, la pefloxacine et la ciprofloxacine (4 souches résistantes). En dernière position viennent le céfépime, le cefpirome et la cefoxitine (2 souches résistantes). La netilmycine, l’amikacine, la colistine et fosfomycine ont été actifs sur toutes les souches. L’analyse du profil de sensibilité à l’ensemble des antibiotiques testés sur les 20 souches a montré 2 souches sensibles à tous les antibiotiques. Pour le reste des souches, 16 profiles de résistance ont été mis en évidence, ils comprennent un nombre de résistance allant de 2 à 13 molécules, répartis sur 1 à 5 familles d’antibiotiques. Parmi ces souches résistantes, 10 ont été des MDR « Multi Drug Resistance » (résistants à au moins trois familles d’antibiotiques). en_US
dc.language.iso fr en_US
dc.publisher Université Mohamed BOUDIAF de M'Sila en_US
dc.subject Caractérisation phénotypique de la résistance aux antibiotiques chez des souches cliniques d’Escherichia coli en_US
dc.title Caractérisation phénotypique de la résistance aux antibiotiques chez des souches cliniques d’Escherichia coli en_US
dc.type Thesis en_US


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account