DSpace Repository

Au-delà du « structuralisme Saussurien» ou l’approche énonciative du discours autobiographique « Le choix d’un pronom personnel entraine et inspire d’autres choix (…) touche à la question fondamentale de la place où est situé un récit donné dans les catégories des possibles narratifs »1

Show simple item record

dc.contributor.author HADJ LAROUSSI, Belkacem
dc.date.accessioned 2019-04-22T08:46:39Z
dc.date.available 2019-04-22T08:46:39Z
dc.date.issued 2015-04
dc.identifier.other 2015
dc.identifier.uri http://dspace.univ-msila.dz:8080//xmlui/handle/123456789/13402
dc.description.abstract Résumé : Le récit autobiographique est une narration à la première personne avec excellence ,c’est-à-dire narrer avec un « je », qui se métamorphose souvent en «nous, vous ..etc. ».L’auteur change ainsi de statut, ce choix des pronoms n’est pas innocent. Il se raconte par le truchement d'un personnage "fictif" ou "romanesque». Il suffit de chercher "hors du texte" les détails autobiographiques pour s'assurer qu'il s'agit du « personnage –auteur ». nous visons à montrer ici la multiplicité du sujet énonciateur même s’il s’agit d’une écriture de soi, par un « jeu » de la langue, et les différentes situations énonciatives qui permettent ainsi un va-et-vient des pronoms personnels et comment ce processus de mutation du « je » en d’autres formes personnelles prend place dans l’écriture du roman autobiographique en_US
dc.language.iso other en_US
dc.subject Mots clés : discours-autobiographie-approche énonciative-pronoms- écriture en_US
dc.title Au-delà du « structuralisme Saussurien» ou l’approche énonciative du discours autobiographique « Le choix d’un pronom personnel entraine et inspire d’autres choix (…) touche à la question fondamentale de la place où est situé un récit donné dans les catégories des possibles narratifs »1 en_US
dc.type Working Paper en_US


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account